Toxicologie de l'environnement bâti

Pollution de l'habitat

Substances dangereuses

Toxicologie Industrielle

Opération Pinceau Vert

Travaux sans danger

Toxicologie de l'environnement bâti

Cadastre du radon à Genève

En collaboration avec la division de radioprotection de l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), Le Service cantonal de toxicologie de l'environnement bâti a mesuré durant 5 hivers successifs les concentrations de radon dans près de 700 bâtiments. Au cours de cette étude, le Service a fait appel à des personnes placées temporairement par l'Office Cantonal de l'Emploi (OCE) pour effectuer la pose et le retrait des capteurs. Ces capteurs passifs appelés dosimètres ont été laissés sur l'emplacement de la mesure pendant une période de trois mois environ.


Résultats

Pour les locaux habités, les critères proposés par l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), pour définir si une région donnée a un potentiel radon, sont les suivants :

pas de potentiel radon :
moyenne inférieure à 200 bq/m3 et aucune valeur au-dessus de 1000 bq/m3

potentiel radon :
moyenne supérieure à 200 bq/m3 ou valeur maximale supérieure à 1000 bq/m3 

 

Les résultats pour Genève

Dans chacune des communes genevoises mesurées, la moyenne est nettement inférieure à 200 bq/m3 et les maxima inférieurs à 1000 bq/m3 .

Moyenne genevoise en bq/m3

Moyenne suisse en bq/m3

locaux habités   50

locaux inhabités  92

locaux habités   75

locaux inhabités  120


Conclusion

Les mesures de radon effectuées jusqu'à ce jour dans le canton de Genève n'ont pas mis en évidence de situation préoccupante. Aucun dépassement de la valeur limite de 1000 bq/m3 n'a été constaté dans les locaux d'habitation.

Ces constatations permettent d'affirmer que le canton de Genève n'est pas une région ayant un "potentiel radon".


Remarque

D'après nos résultats, les valeurs mesurées dans les locaux habités en ville sont inférieures à celles mesurées en campagne. Ceci n'est pas dû à des différences au niveau du sous-sol, mais bien à des différences dans les constructions. En effet, lors de nos dernières mesures en campagne, nous avons essayé de cibler préférentiellement des maisons individuelles, plutôt anciennes de manière à avoir les cas les plus " à risque ". Dans ces dernières, l'étanchéité entre le sous-sol et les étages habités n'est souvent pas optimale et, il peut y avoir des caves en terre battue. Même dans ces conditions, nous n'avons pas mis en évidence de dépassements de la valeur limite.

 

Les Cadastres du Radon

Le moteur de recherche par commune de l'OFSP permet de connaître le potentiel radon, par commune, avec :  http://www.bag.admin.ch/themen/strahlung/00046/01624/index.html?lang=fr&webgrab_path=http://www.bag-anw.admin.ch/stronline/radon/index.php?lang=fr&source=form_select&sel_canton=GE