Toxicologie de l'environnement bâti

Pollution de l'habitat

Substances dangereuses

Toxicologie Industrielle

Opération Pinceau Vert

Travaux sans danger

Toxicologie de l'environnement bâti

Qu'est-ce que le radon ?

Inodore, incolore, le radon est un gaz radioactif naturel. Il est issu de la désintégration du radium, lui-même issu de l'uranium que l'on trouve partout dans le sol. Sa demi-vie est de 4 jours. Lorsqu'il se désintègre, il produit d'autres substances radioactives, les produits de filiation, qui se fixent sur de fines particules. Une fois inhalées, ces poussières radioactives se déposent dans les poumons.

Les phases de désintégration du radon.

Ce gaz (Rn -222) subit huit phases de transformation radioactive pour devenir l'élément stable plomb 206. Ce processus donne lieu à l'émission de particules alpha et bêta et de rayons gamma. Les descendants du radon représentent le principal danger pour notre santé lors de l'inhalation. En effet, la libération subséquente d'énergie au cours des dernières phases de décomposition peut causer des dommages aux tissus pulmonaires et entraîner le cancer.

 

       Illustration

  

D'où vient-il ?
Il provient en majeure partie du sous-sol, il se trouve partout où il y a de l'Uranium dans les roches et la terre. La quantité de radon produite dans le sol dépend de sa teneur en radium. Des concentrations élevées en radium ne constituent pas nécessairement un risque. Seule, la perméabilité du sol facilite son déplacement.
  
Par où pénètre-t-il ?
Le radon pénètre par tous les endroits non étanches de l'enveloppe du bâtiment en contact avec la terre, par les fissures dans les dalles et les murs, par les conduites, les passages de câbles, etc.
  
Comment se propage-t-il ?
Une légère dépression dans la maison suffit pour que l'air chargé en radon soit aspiré du sol vers l'intérieur des locaux. Il suit l'aspiration produite par la montée d'air chaud. En aérant sa maison, l'accumulation du radon dans les pièces diminue.

 Image d'une propogation

Comme c'est un gaz, le radon peut facilement circuler dans le sol. Dans un terrain non compact tel que du gravier, il peut monter par des interstices. Dans un terrain plus compact, il trouvera souvent des fentes ou des fissures par lesquelles il pourra atteindre l'air libre. En revanche, il ne passera pas à travers une couche d'argile compacte. Le radon est neuf fois plus lourd que l'air, de sorte qu'il a tendance à rester au voisinage du sol. Plus on monte dans les étages, plus la concentration de radon diminue, souvent, dès le deuxième étage, les valeurs mesurées sont plus faibles.

 

Comment le mesure-t-on ?
Peut-on connaître le "potentiel radon" d'un sol ?

Prédire le potentiel en radon en fonction de critères géologiques n'est pas fiable et les règles valables pour une région ne peuvent pas simplement être reprises pour une autre. Il est nécessaire d'effectuer des mesures.

 La façon la plus simple de mesurer le radon chez soi est de se procurer un dosimètre à feuille mince (voir avec le service spécialisé de votre canton ou avec l'Office Fédéral de la Santé Publique). Il s'agit d'un petit appareil d'une hauteur de 5 centimètres environ qui se place dans les pièces à mesurer. Durant une période de 1 à 3 mois, cet appareil sera exposé aux variations de concentration du radon dans les lieux choisis. Il est ensuite envoyé dans un laboratoire agréé pour en faire l'analyse.  Image d'un dosimètre

Pour mesurer le radon chez vous, contactez l'une des adresses de ce site :
 http://www.bag.admin.ch/strahlen/ionisant/radon/contact/x/Messstellen.pdf

Comment diminuer les concentrations ?
La concentration en gaz radon peut varier considérablement d'une maison à l'autre, ainsi que dans les maisons dont la construction est identique ou construites sur un même type de sol. Parfois, ces différences peuvent atteindre un facteur 100. Lors de la construction des fondations, une dalle de béton continue et parfaitement coulée permet de bien faire obstacle au passage du radon dans les locaux. 
  
Comment assainir ?
En prenant les mesures nécessaires pour étancher fissures, jointures des sols et des parois en contact avec le terrain ou encore des conduites sous-terraines pénétrant dans la maison.
En séparant de façon hermétique les parties habitées des parties inhabitées.
En remplaçant le sol des caves en terre ou gravier par du béton.
En ventilant l'air chargé en Radon vers l'extérieur pour le remplacer par de l'air frais.