Toxicologie de l'environnement bâti

Pollution de l'habitat

Substances dangereuses

Toxicologie Industrielle

Opération Pinceau Vert

Travaux sans danger

Toxicologie de l'environnement bâti

Manifestations motorisées à l'intérieur

Surveillance de l’exposition du public au monoxyde de carbone, lors de 3 différentes manifestations motorisées à l'intérieur.

histogramme monoxyde de carbone

Enregistrement du taux de monoxyde de carbone

A titre de comparaison, les valeurs normatives pour les places de travail sont les suivantes :

VME et VLE = 35 mg/m3

VLE = valeur limite d’exposition, à ne pas dépasser plus de 15 minutes.
VME = valeur moyenne d’exposition, pendant 8 h/jour sur une longue durée.

Trial Indoor. :Des pilotes - artistes passent avec leur moto par un parcours truffé d’obstacles. Il y a un seul pilote à la fois sur la piste. Les motos (250 ccm) sont équipées d’un catalyseur. Les pilotes sont très concentrés et leurs engins tournent le plus souvent au ralenti. Ici, il n’y a pas de problème pour le monoxyde de carbone. Son taux reste le plus souvent inférieur à 20 mg/m3.

Supercross : il s’agit d’une course de motos sur une piste vallonnée, en terre, aménagée dans une halle. Jusqu’à 10 concurrents évoluent simultanément sur la piste, à grande vitesse, en faisant des bonds impressionnants de plusieurs mètres de haut, accompagnés des applaudissements frénétiques d’un public nombreux. Là, les concentrations atteintes par le monoxyde de carbone sont nettement plus élevées, et dépassent la VLE. L’utilisation de catalyseurs devrait être généralisée lors de telles manifestations.

Kart sur glace : ici, c’est le public qui a l’occasion de piloter des petites voitures sur un circuit aménagé dans une patinoire couverte. Des courses d'environ 8 minutes sont proposées, avec chaque fois 12 participants. Dans ce cas, les concentrations atteintes dans l’air par le monoxyde de carbone sont intolérables ; elles dépassent largement et sur une longue durée la VLE. Une telle exposition du public et des travailleurs n’est pas admissible.

Les activités utilisant des moteurs à combustion à l’intérieur comportent toujours un risque. Il faut utiliser des engins catalysés, adapter la ventilation et le rythme des courses pour faire en sorte que les concentrations de monoxyde de carbone dans l’air restent dans des limites acceptables.